Faire de l’apprentissage une voie de formation privilégiée pour la création et la reprise d’entreprise

Le fondement même de l’apprentissage, s’appuyant sur une coopération entre l’entreprise et un centre de formation d’apprentis (CFA), concoure naturellement à l’émergence « d’apprentis entrepreneurs ».

Néanmoins, au regard des enjeux économiques et sociaux mais aussi de la formidable dynamique entrepreneuriale de notre pays, la voie de l’apprentissage doit être positionnée comme une voie privilégiée en la matière et se doter d’une plus forte ambition.

Cette disposition vise à étendre à tous les apprentis des modules de formation aujourd’hui présents dans certains diplômes comme les Brevets de Maîtrise d’Art. Elle vise aussi à aider les CFA à se doter d’outils favorisant le développement d’initiatives entrepreneuriales comme des incubateurs de startups, des FabLab…

En effet, il n’est pas rare que des missions confiées aux apprentis débouchent aujourd’hui sur des possibilités de création d’activités innovantes, pouvant donner lieu à une création de startup hébergée ou non par l’entreprise.

L’expérience acquise par les apprentis dans l’exercice de leur métier doit être renforcée par des actions lui permettant, si cela répond à son projet professionnel, d’être informé sur les offres d’entreprise à reprendre, formé et accompagné dans sa démarche.

Votez pour cette mesure!

Publicités

Une réflexion au sujet de « Faire de l’apprentissage une voie de formation privilégiée pour la création et la reprise d’entreprise »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s